Rechercher
  • Anne-Fleur Andrle

RADIO - Les inventions et innovations de Bretagne

Mis à jour : 19 juil. 2019

Vous pouvez écouter ma chronique ici dans l'émission du 25 mai 2019.

Pour écouter l'émission entière, rendez-vous ici.



Aujourd’hui nous allons droit au coeur de ma région natale, j’ai nommé ma chère et tendre Bretagne ! Bien sûr, vous pensez aux crêpes mais attention, les inventeurs bretons ont changé votre quotidien bien plus que vous ne le pensez.


LE STETHOSCOPE (Quimper)



Et nous commençons notre tour de Bretagne par Quimper ou le jeune Rene Laennec est ne puis inventa le stethoscope. Vous savez cet instrument que tous les docteurs de Greys Anatomy ont autour du cou ? C’est en fait ce qui permet aux médecins d’ausculter le cœur et les poumons. Celui ci a été inventé il y a un peu plus de 200 ans !

A l’époque, il s’agissait d'un tube en bois et il n’était relié qu’à une oreille. Laennec a en fait inventé le stethoscope car il n’était pas a l’aise a l’idée de placer ces oreilles sur la poitrine d’une femme pour en écouter son coeur. Il s’est alors aperçu qu’un morceau de papier roulé et placé entre le torse des patients et ses oreilles permettait d’amplifier les bruits du coeur sans être en contact physique avec le dit patient. Enfin, la patiente donc.


LE MINITEL (Rennes)



Ah le minitel ! Ce premier clavier qui trônait dans l’entrée de chez mes parents et sur lequel nous passions des heures a écrire nos prénoms étant petits !


Saviez-vous que Minitel est en fait l’abréviation de Medium Interactif par Numérisation d’Information Téléphonique ? Le minitel est donc un moyen de communication télématique développé a Rennes par France Telecom au debut des années 1980. C’est une grande fierté française et la BBC l’a surnommé le “France Wide Web” car c’est bel et bien l’ancêtre d’Internet tel que nous le connaissons, puisque d’Internet ne concernaient pas le grand public lors de ses debuts. Cette technologie a cependant pris sa retraite officiellement en 2012.


COPEEKS (Lannion)


Alors vous le savez, j’aime découvrir les régions en vous présentant aussi chaque semaine une startup qui décolle et qui m’inspire ! Aujourd’hui j’ai décidé de vous presenter CoPeeks en centre Bretagne. La jeune startup a été fondée en 2016 par Gwenael LeLay, un ingénieur d’Orange. J’ai bien aimé cette startup pour son concept innovant. En gros, on utilise ici les objets connectés afin de pouvoir capter, analyser et ajuster les données d’environnement et les images des bâtiments d’élevage animal mais aussi des cultures diverses agricoles. C’est hyper intéressant car cela représente un gain de temps colossal à court terme car pas besoin de faire le tour des bâtiments et près pour mesurer, mais aussi a moyen et long terme pour anticiper au mieux les besoins de l’exploitation d’un mois voire d’une année sur l’autre. On leur souhaite longue vie !


LA TSF (Brest)



Saviez vous que c’est a Camille Papin Tissot que nous devons la TSF, aka télégraphie sans fil ? Un Brestois ! En 1898, Camille établit la 1ère liaison radio opérationnelle française en mer entre le navire Le Borda et le semaphore de Brest.


LE PLANNEUR (Douarnenez)



Alors le planeur, oui ce bel avion ! Je vous vois venir “mais non c’est les frères Wright dans l’Ohio!” eh bien non, détrompez vous et rendons à Cesar ce qui lui revient. Enfin a Jean-Marie, enfin vous voyez. Jean-Marie Le Bris est un marin breton du Finistère et il réalisa le 1er vol tracté pas moins de 50 ans avant les frères Wright en 1856. Fasciné par les oiseaux qu’il observait lors de ses voyages autour du monde, c’est de retour en Bretagne qu’il s’attela a la tâche de construire une machine à voler. S’appuyant sur le fameux principe de Bernouilli, l’albatros de Le Bris était posé sur une charrette tirée par des chevaux au galop lorsque la vitesse engendrait une portance suffisante. Il déposa d’ailleurs un brevet sur la portance de l’aile de ses planeurs en 1857. Et si le 1er vol se passa a merveille, Le Bris se cassa une jambe lors de l’atterrissage du second.




Pour briller en société, souvenez-vous donc que la startup CoPeeks vient de Lannion, que le planeur est parti de Douarnenez 50 ans avant les frères Wright, que la Bretagne est fidèle à sa réputation d’expert en telecom puisque la TSF et le Minitel y ont vu le jour et qu’enfin que la médecine moderne doit son stethoscope a un médecin timide né à Quimper !


©2020 by Anne-Fleur Andrle. Proudly created in Somerville, MA (USA)