Rechercher
  • Anne-Fleur Andrle

Sélection : histoires de gifle, de journal intime et de parisiens

Mis à jour : févr. 4

Aujourd'hui, je suis à la fois impatiente, mais aussi un peu stressée à l'idée de te livrer la sélection de la quinzaine. Pourquoi ? J'ai fait quelques changements au format habituel. Je suis hyper contente du rendu final, honnêtement, mais j'ai vraiment hâte de savoir ce que tu penses. D'ailleurs, si tu as un compte Instagram, n'hésite pas à venir me dire si tu aimes ou non en écrivant à @GénérationPodcast.


En tout cas, en 2021, je veux absolument rendre mon contenu accessible à tous. Pas facile quand on est auto produit et donc auto financé, car cette ambition a malheureusement un coût qui n'est pas négligeable. Mais je pense avoir trouvé une manière de rendre mon contenu accessible aux malentendants : je vais vous le partager sous la forme d'articles comme celui-ci sur ce blog chaque dimanche.


Aujourd'hui, on va parler du dernier épisode de Passages, le nouveau podcast d'histoires de Louie Media et plus particulièrement d'une gifle, mais aussi du journal intime d'une adolescente avec le podcast Mes 14 ans de Paradiso et enfin d'un podcast indépendant, Les Chroniques du Gouffre, qui raconte la vie dans les années 90 d'afro-caribéens en région parisienne. Franchement, je pense que tu vas te régaler !




Pour écouter cette sélection dans Génération Podcast, c'est par ici.



Les Chroniques du Gouffre


Sur le compte Instagram du podcast, je demande régulièrement à mes abonnés de partager leurs épisodes préférés. Les abonnés sont soit de grands amateurs de podcasts, soit des podcasteurs eux-mêmes, et c'est assez génial d'échanger ensemble là dessus.


Je découvre ainsi encore plus de podcasts. Et bon, depuis le temps, je pense que tu auras compris l'idée : j'adore ça. C'est comme ça que j'ai découvert Les chroniques du gouffre. Kevy Shako m'a proposé son podcast une première fois, puis je n'ai pas vraiment eu le temps de lui faire un retour parce que je ne l'avais simplement pas encore écouté. Il m'a relancée à plusieurs reprises, et vraiment, merci Kevy !


J'ai lancé un épisode un vendredi soir glacial de décembre. Et surprise, j'ai pas vu le temps passer. J'en ai enchaîné 12 dans la soirée ! C'est court (moins de 10 minutes par épisode), c'est posé, c'est intelligent, touchant et drôle.

Tout ça à la fois. Du coup, j'ai demandé à Kevy de m'expliquer ce que c'est les Chroniques du Gouffre? "C'est précisément la transmission du savoir. C'est léger. C'est une série sous forme de podcast qui relate l'histoire véridique, initiatique et extraordinaire de jeunes afro caribéens qui grandissent à Sarcelles. C'est un moyen, via la culture hiphop, de remettre au goût du jour, la tradition de l'oralité des anciens conteurs et des griots." m'a répondu Kevy Shako.


Bref, Les Chroniques du Gouffre c'est donc une série podcast. La saison 1 vient juste de se terminer. Les épisodes se déroulent de manière chronologique, la plupart dans les années 90, mais vous pouvez ne pas les écouter dans l'ordre, ça ne pose pas de souci pour la compréhension générale de l'histoire. Il s'agit de plein de petites anecdotes qui se passent en région parisienne pour trois frères.


Kevy est le narrateur et c'est lui qui écrit les textes. Avec ses deux frères, ils ont créé LCDG Prod et chacun d'entre eux a une spécialité sur la création du podcast.


J'ai demandé à Kevy s'il y avait un épisode qui l'avait particulièrement touché et qu'il nous recommandait. Il a recommandé Angle d'Attaque, qui sont les deux derniers épisodes de la saison. Il s'agit d'un épisode double où deux frères vivent la même scène de la vie. Mais du coup, avec deux angles différents. Un truc sympa à noter, c'est que les titres de chaque épisode sont soit des titres issus de la culture hip hop, soit des films et donc angle d'attaque en est un.


Je vous recommande vraiment d'aller écouter ce podcast qui est très bien produit et qui propose une narration magnifique.





Mes 14 ans


Le second podcast de cette sélection est une mini série. Les mini séries, c'est vraiment un format que j'aime de plus en plus en podcast. Il y a vraiment des petits bijoux de fiction, ainsi que biographiques. Bref, j'ai découvert Mes 14 ans (Paradiso) pendant les vacances de Noël. J'ai tout écouté en moins de deux jours.


Ce podcast biographique retrace une année de la vie de Lucie Mikaelian. Elle retombe sur son journal intime de l'époque et dans ce podcast, elle consacre un épisode à chaque mois de cette année si particulière.

C'est absolument divin, c'est drôle, c'est innocent et c'est plein d'humour.

14 ans, c'est l'âge de l'impertinence. On est encore un peu enfant, mais plus complètement. L'actrice qui lit à la place de Lucie à 14 ans, est aussi excellente. Et 14 ans, c'est aussi pour beaucoup l'année de plein de premières fois, c'est l'année au cours de laquelle Lucie perd sa virginité. Et c'est très important pour son histoire et pour sa construction personnelle.


Les épisodes sont assez courts, entre 15 et 20 minutes. Il est important de les écouter dans l'ordre pour bien comprendre l'histoire de Lucie. Tu peux découvrir la bande annonce juste ici. Fonce !


Passages, La Gifle


La semaine dernière, j'ai écouté le dernier épisode de Passages, un des nouveaux podcasts de Louie Media. Vous savez Louie Media, le studio qui a été cofondé par Charlotte Pudlowski, qui a créé et qui produisait jusqu'à il y a peu Transfert. Passages, c'est un podcast qui raconte aussi des histoires et qui questionne le point de vue. Notre point de vue, à nous, les auditeurs. C'est bouleversant et c'est vraiment juste.


Et donc, mercredi dernier, j'ai découvert l'histoire d'une autre podcasteuse Brune Bottero. Vous connaissez d'ailleurs peut être sa voix si, comme moi, vous écoutez Entre saison 2, dans lequel elle interview ses beaux enfants chaque semaine.


Ici, Brune nous propose un épisode qui s'appelle La Gifle. Elle y donne la parole à sa grande soeur et questionne comment nos souvenirs d'enfance forgent notre compréhension de notre famille, mais aussi comment un choc ou une révélation peut nous mener à voir et à avoir une nouvelle lecture potentiellement différente de celle qu'on avait jusqu'alors.


J'ai eu la chance de m'entretenir un peu avec Brune à ce sujet et je lui ai demandé, sans vous spoiler, de vous raconter un peu l'histoire de cet épisode. Voici une courte retranscription de notre rencontre.


Brune Bottero J'avais envie de parler de ma relation avec ma sœur, qui est une relation un peu spéciale dans le sens où je pense que je suis obligée de dire quand même que on n'est pas nées sœurs. On l'est devenues. Et j'avais envie de m'intéresser à ça, de lui faire raconter son histoire et ce que j'aime beaucoup dans le principe de Passages, c'est que l'on choisit une histoire qui va raconter avec deux points de vue . Et là, c'était pour moi un champ des possibles qui était vraiment intéressant à explorer parce qu'on allait pouvoir ensemble un peu faire un travail, ma sœur et moi, sur son arrivée dans notre famille, comment on s'est apprivoisées et comment on voit les choses aujourd'hui. Elle comme moi. Et en fait, sans spoiler, on ne les voit pas tout à fait de la même manière.


Anne-Fleur Andrle Alors je vous suis, toi et Charlotte Pudlowski, sur Instagram et j'ai cru comprendre en regardant vos stories depuis la sortie de cet épisode, que cet épisode est arrivé au détour d'une conversation au restaurant. Tu pourrais nous raconter?


Brune Bottero A la base, je voulais faire parler ma sœur.


Je voulais l'interviewer pour faire un Transfert. Seulement, ça s'est passé quand Louie Media a arrêté de produire un Transfert. Je leur avais déjà un peu pitché l'histoire de ma sœur. Je voulais que ça soit vraiment juste ma sœur qui parle, qui me raconte un peu son histoire à elle, qui est déjà très riche et dense et spéciale. Vu que Louie Media a arrêté de produire Transfert et que pour moi Louie Media, c'est vraiment un partenaire de grande qualité avec qui j'aime énormément travailler, j'ai préféré faire une croix sur Transfert et rester avec Louie Media pour trouver une manière de faire exister cette histoire autrement.

Et j'étais donc au restaurant avec Charlotte Pudlowski, qui est la cofondatrice de Louie Media, et elle m'a dit "mais raconte ! Si on ne peut pas faire un Transfert, raconte moi un peu l'histoire, vas-y. Dis moi pourquoi tant envie de la faire." Et donc je lui ai raconté l'anecdote de la gifle, qui est le démarrage de cet épisode de Passages pour qu'elle comprenne un petit peu pourquoi j'avais envie de parler de ça et elle m'a dit "non, mais en fait, c'est ça qu'il faut que tu racontes" alors que pour moi, c'était juste une étape. Ma sœur, ma grande sœur, qui a dix ans plus que moi, m'a dit alors que j'avais 30 ans que elle m'a giflée alors que j'étais toute petite quand j'avais dix huit mois. Et elle m'a donné une gifle. Une vraie gifle, en fait. Et le fait qu'elle me le raconte, ça m'a vraiment bouleversée. Beaucoup plus que ce que j'aurais pensé déjà parce que je ne connaissais pas cette histoire et parce que je ne comprenais pas. En fait, je trouvais ça horrible. Je trouvais ça horrible pour moi, pour la moi de 18 mois. Et puis, je ne comprenais pas. Ce n'était pas normal. Mais la gifle, pour moi, c'était juste une prise de conscience. Et Charlotte m'a encouragée à en faire le centre de l'histoire. Donc, je suis partie de là. Louie était en train de créer Passages et je me suis dit c'est parfait, j'aime bien les contraintes dans le travail. J'aime bien travailler sous contrainte de forme ou de style. Et là, cette contrainte, elle est à la fois très spécifique pour Passages, mais en même temps, c'est une grande liberté dans ce qui est possible. En fait, ça me plaisait beaucoup de me dire il faut que je raconte cette histoire. Il faut qu'il y ait la gifle comme point de départ. Mais il faut aussi que l'on voit deux points de vue, qu'on comprenne la nuance. Et la nuance, c'est passionnant à travailler dans le podcast.


Anne-Fleur Andrle Ça n'a pas été trop dur de convaincre ta soeur de venir raconter son histoire ?


Brune Bottero Pas du tout. Il se trouve que ma sœur est une grande auditrice de podcasts, elle aussi. On s'écrit beaucoup pour parler des podcasts qu'on écoute. C'est elle comme moi à écouter des podcasts avec Transfert, comme beaucoup de gens, je pense, et en fait très vite en en parlant je lui ai dit "tu serais super Transfert" et tout de suite elle m'a dit oui.


Anne-Fleur Andrle Est-ce que tu as eu le trac avant de sortir cet épisode ?


Brune Bottero J'ai eu un peu le trac, mais un bon trac, parce que j'étais assez sereine. On a super bien bossé avec Louie Media. C'est Maureen Wilson qui s'occupe de Passages et qui m'a fait tout un suivi éditorial vraiment aux petits oignons, avec beaucoup d'allers retours, beaucoup de bienveillance. C'était vraiment un bonheur. J'ai vraiment beaucoup aimé travailler sur ce Passages. J'étais très contente qu'il sorte et que les gens puissent l'écouter. Même si j'avais un soupçon de trac. Le premier retour, le plus important, c'était celui de ma soeur parce qu'elle n'a pas écouté avant. Et donc, elle m'a envoyé un message. Elle était très émue, et moi aussi. C'était ça qui est important pour moi. C'est que ça lui plaise, qu'elle se reconnaisse dedans, qu'elle se sente pas trahie. Elle savait ce qu'elle avait dit, mais elle n'avait pas du tout ce que j'allais dire. Donc, une fois que j'avais sa validation à elle, tout ce qui pouvait tomber, peu m'importe. Et j'ai, comme pour Entre beaucoup de gens qui se sentent très proches de l'histoire. En fait, j'ai l'impression que ça parle à pas mal de gens, que les modèles de familles recomposées ou un peu atypiques, c'est très courant et les gens aiment entendre un peu des histoires comme ça qui leur parle. Il y a beaucoup de gens qui m'ont écrit pour me dire que ça faisait écho à une histoire qu'ils avaient avec une soeur, un frère, un parent, une belle mère, des choses comme ça. Donc ça, ça me fait toujours beaucoup de bien de lire que ça résonne pour chacun différemment. En tout cas, pour l'instant, j'ai eu des retours très positifs.


Anne-Fleur Andrle Justement, quels sont les prochains Passages ou épisodes que tu aimerais vraiment produire ou réaliser?


Brune Bottero Je peux dire que je rêve un peu de raconter un accouchement dans Passages. J'aimerais vraiment réussir à trouver une histoire très forte d'un récit d'accouchement. Déjà, parce que les accouchements, ça me passionne. Ça me procure énormément d'émotions, les récits d'accouchement, mais donc un accouchement vécu par les deux parents avec deux points de vue. Je trouve que c'est typiquement le genre d'événements qui ferait un super épisode de Passage. Si quelqu'un écoute et a une super histoire d'accouchement, qu'il n'hésite pas à m'écrire, c'est clair.


Anne-Fleur Andrle C'est une super idée, j'espère que tu arrivera à réaliser cette idée sous la forme d'un épisode. En tout cas, l'appel est passé !




Et voilà ! La sélection de cette quinzaine est au complet. J'espère que celle-ci vous plait et que ce format écrit vous aura donné envie d'écouter encore plus de podcasts. Tu peux retrouver tous les épisodes que je te recommande dans la playlist Spotify juste ici.


Pour retrouver toutes mes recommandations et soutenir ce projet, suivez-moi sur Instagram, abonnez-vous à la newsletter ou partagez cet article sur les réseaux en me taguant, ça m'aide beaucoup à gagner en visibilité.


Et toi, t'écoute quoi ?